Actualité

Laits 3 Bio : retour sur la journée du 14/11/19

Publié sur www.agrodistribution.fr, le 14/11/19

À la découverte du steak haché bio avec Unicor

Unicor, tête de file du projet Laits 3 Bio, qui regroupe sept partenaires (1) des filières laitières bovines, ovines et caprines bio des régions Sud-Ouest, Massif central et Pays de la Loire, a réuni les éleveurs bovins, le 14 novembre à Sainte-Geneviève-sur-Argence, pour visiter l’atelier de steaks hachés de l’abatteur Arcadie. Une opération organisée dans le cadre du volet de valorisation des animaux de réforme en viandes bio de Laits 3 Bio.

Une vingtaine d’éleveurs bovins d’Unicor ont visité l’usine de steaks hachés d’Arcadie Sud-Ouest, à Sainte-Geneviève-sur-Argence (Aveyron)

13 réunions collectives

“Depuis le début du programme Laits 3 Bio, financé par l’Agence Bio sur 2018-2020 à hauteur de 403 600€, treize réunions ont été organisées, regroupant plus de 400 participants, confie Sophie Dumas, coordinatrice de la démarche chez UNICOR. Nous organisons un accompagnement collectif sur les productions de céréales et de protéagineux, pour l’alimentation des troupeaux et sur la valorisation de la viande. En parallèle, UNICOR se concentre sur la santé des animaux, tandis que SODIAAL et les Bergers du Larzac suivent les éleveurs sur la qualité du lait.”

Les vétérinaires d’UNICOR et de l’AVEM (Association Vétérinaire Eleveurs du Millavois) ont suivi 69 exploitations bio et en conversion en 2018, et 46 au premier semestre 2019, dans le cadre des accompagnements santé. Pendant la même période, 349 exploitations bio et en conversion ont reçu un suivi sur le lait par SODIAAL, et 12 par l’AVEM en lien avec les Bergers du Larzac.

Objectif atteint pour le lait de brebis

Les Bergers du Larzac, qui sont passés de 12 à 16 exploitations bio entre 2016 et 2018, ont augmenté leur collecte de 800 000 à 1,4 million de litres de lait de brebis bio. Ils ont ainsi atteint l’objectif qu’ils s’étaient fixé dans le plan Laits 3 Bio. SODIAAL est passé de 100 à 230 exploitations bio, et de 20 à 54 Ml de lait de vache bio. Et Chèvre de France a atteint 41 élevages et 3.9Ml de lait de chèvre bio, contre 17 et 1.8Ml en 2016.

Plus de 30% d’aliments bio

Enfin, en 2018, un investissement de 1.2M€, aidé par le conseil régional d’Occitanie, a permis d’agrandir les aires de stockage de matière première et de produits finis de l’usine d’aliment bio Solévial, à BANASSAC-LA-CANOURGUE (Lozère). Un agrandissement qui a entrainé une progression de 30% des ventes d’aliments bio simples et composés.

Carpaccio et tartare d’une limousine bio au restaurant l’Aubrac de Laguiole (Aveyron)

[1] UNICOR, SODIAAL, Arcadie Sud-Ouest, les Bergers du Larzac, Chèvre Bio France, La Chambre d’Agriculture de l’Aveyron et Coop de France Occitanie

Florence JACQUEMOUD

 

Suivez-nous